Archive pour la catégorie 'Conseils pratiques pour les fidèles'

Conseils pratiques pour les fidèles

untitled25.bmp 

Conseils pratiques pour les  fidèles 

                               Dans l’Eglise  

  

1 – En pénétrant dans le Temple de Dieu, faites avec révérence le signe de la Croix et, la tête inclinée, dites intérieurement : «J’entrerai dans Ta Maison animé de Ta crainte, je T’adorerai dans Ton Temple Saint». (Si des icônes se trouvent à l’entrée, on s’incline d’abord devant celle de droite, puis devant celle de gauche et on y place des cierges si on le désire). 

2 – Ayant pénétré dans le Temple (et, le cas échéant, vénéré les icônes de l’entrée), arrêtez-vous face aux Portes Saintes et faites vers l’Autel trois inclinaisons précédées chacune d’un signe de Croix, en disant à chaque fois :
«O Dieu, sois-moi propice à moi qui suis pécheur et aie pitié de moi» ; ensuite, inclinez-vous à droite et à gauche vers les fidèles qui sont entrés avant vous.

  3 – En entrant, les hommes (en principe) se placent à droite, les femmes et les jeunes enfants, à gauche.

 4 – Les fidèles doivent s’appliquer à faire ensemble et avec respect les différents gestes et révérences prescrits pendant les offices. Lorsqu’on dit ou chante «Saint Dieu…..», «Prions…..», ou «Alléluia», on fait trois fois la grande révérence, la main droite touchant le sol (ou le signe de Croix avec incli­naison). Après «Nous Te prions….», «Il est digne et juste…..», durant le «Notre Père», à l’invitation à la communion, lorsque le Calice est présenté aux fidèles avec les mots «Approchez avec crainte de Dieu» et lorsqu’à la fin, il est élevé avec les mots «En tout temps, maintenant et toujours…..», on fait la grande prostration (ou l’agenouillement avec inclinaison). La petite révé­rence ou légère inclinaison de la tête précédée d’un signe de Croix est faite à chaque mention des Noms des Personnes de la Sainte Trinité, à la fin (de chaque prière (ou oraison), avant et après tout acte de respect comme le bai­ser aux Évangiles, aux Icônes, aux Croix. 

5 – On doit incliner la tête à chaque appel «Inclinez vos têtes devant le Seigneur», durant la Grande Entrée ou l’Hymne des Chérubins, à chaque encensement du peuple, et à chaque «Paix à tous» (Le Seigneur soit avec vous), ou autres bénédictions. 

6 – Le signe de la Croix doit être fait sur soi selon la Tradition antique  ainsi de la manière suivante : joignez les trois premiers doigts de la main droite (exprimant le mystère de la Sainte Trinité) et repliez sur la paume les deux derniers (ex­primant le deuxième grand mystère : celui du Christ vraiment Dieu et vrai­ment homme). Avec les trois doigts unis, vous touchez le front, la poitrine, l’épaule droite et finalement l’épaule gauche (en Occident, après le schisme et depuis le Moyen-âge, on fait le signe de Croix de gauche àdroite, mais il est nécessaire de conserver la tradition authentique dont le symbolisme, est très beau : à droite étant la justice et à gauche la miséricorde). Dès que la main a quitté l’épaule gauche, mais pas avant, inclinez légèrement la tête. Soyez digne et sans hâte. 

7 – Lorsque vous voulez vénérer les Évangiles, les icônes, les Croix ou les Reliques, faites trois profondes inclinaisons précédées chacune d’un signe de Croix, deux avant, et la troisième après avoir baisé l’objet vénéré. Pour baiser une Icône,on doit se rappeler que l’on baise les pieds du Christ, la main de la Vierge ou des autres Saints ou les cheveux lorsque la tête seule est représen­tée. (D’un crucifix, on baise toujours les pieds ou la barre inférieure de la Croix).

  8 – Lorsque vous vous approchez pour recevoir les Saints Mystères du Corps du Christ, faites une prostration (ou une profonde inclinaison) et croisez vos mains sur la poitrine, les paumes ouvertes appuyées contre le corps, Prenez une part d’antidore et de vin coupé s’il en est offert et retirez­ vous calmement, sans faire aucune révérence ni aucun signe de Croix. Et ensuite, de toute la journée, vous ne ferez aucune révérence car, ayant reçu la Plus Grande Bénédiction, Christ en nous, nous ne pouvons avoir à cher­cher d’autres bénédictions, ni nous incliner devant quiconque qui serait moins que le Christ (on ne doit donc pas en ce jour baiser la main d’un prê­tre ou d’un évêque, ni leur demander de bénédiction). 

9 – Le Saint Antidore (ou Pain Bénit) doit être reçu avec révérence sur les mains croisées, la droite reposant sur la gauche, paume ouverte. Baisez la main (lu prêtre qui vous l’a offert (à moins qu’au même office vous ayez reçu la Sainte Communion). 

10 – Du Saint jour de Pâques jusqu’au soir de la Sainte Trinité et de la Nativité du Christ jusqu’au Baptême de Notre Seigneur, et, en général, tous les jours (les fêtes et les dimanches de l’année, les prostrations (ou agenouille­ments) sont interdites  par l’Église. 

11 – Pendant la Liturgie des Dons Présanctifiés, lorsque le prêtre dit : «La lumière du Christ nous a illuminés tous», tombez à genoux et que votre front touche la terre (ou agenouillez-vous avec une profonde inclinaison de la tête) ; durant le chant : «Que ma prière monte…..», mettez-vous à genoux ; durant le transfert des Saints Dons après le chant «Maintenant les Puissances Célestes….», mettez-vous à genoux et inclinez vos têtes. Faites de même aux Grandes Complies lorsque le prêtre dit la Prière du Renvoi : «O Maître, riche en pitié,., …..»
On nous a appris : «Lorsque vous êtes à l’église, soyez comme si vous étiez au Ciel». Cela signifie que lorsque nous sommes à l’église, nos pensées et nos actions doivent être les mêmes que si nous nous trouvions réellement dans le Ciel, au milieu des anges, c’est-à-dire en révérence et crainte de Dieu.
On doit particulièrement être attentif : durant la lecture du Saint Évan­gile, à Matines durant l’hexapsalme et le Magnificat, à la Divine Liturgie durant «la Miséricorde de Paix» (et le temps de la Consécration qu’elle introduit), et à l’élévation (les Saints Mystères pour la Communion. A ces moments qui sont les plus sacrés, tenez-vous dans l’église en, pensant qu’il n’y a plus rien de ce monde.
Et pour garder dans l’église un ordre parfait et calme, ne partez jamais avant la fin du Divin Service (et la bénédiction finale avec, ou non, le baiser de la Croix) pour ne pas troubler les autres fidèles.
 

De Heilige Koran ... makkel... |
L'IsLaM pOuR tOuS |
islam01 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | edmond-catho-hebdo
| edmond-catho-hebdo
| lhebdocatho