Archive pour la catégorie 'Qui est DIEU ?'

DIVINITE

calice16.jpg 

 

 

Les enseignements de l’école pythagoricienne dévoilaient que pour approcher Dieu, il suffit de se confondre à lui.
Vu à travers l’instinct et le kaléidoscope des sens, Dieu est multiple et infini comme ses manifestations.
Vu à travers l’âme raisonnable, Dieu est double : esprit et matière.
Vu à travers l’intellect pur, Dieu est triple : esprit, âme, corps.
Conçu par la volonté qui résume le tout, Dieu est unique.
Cela revient à démontrer que celui qui croit en l’homme (qui est une manifestation de Dieu, donc Dieu lui-même), celui qui croit en un seul Dieu (religion monothéiste) et celui qui croit en plusieurs Dieux (religion polythéiste) croient tous trois en la même chose. Ils ont tout simplement une approche différente de la même réalité.
Quiconque descend sur Terre subit la densité qui est pesant pour lui. Il est donc limité par son corps et doit faire preuve de beaucoup de forces pour sublimer ce corps.

L’évolution matérielle et l’évolution spirituelle du monde sont deux mouvements inverses, mais parallèles et concordants sur toute l’échelle de l’être. L’un ne s’explique que par l’autre et vu ensemble, ils expliquent le monde.
L’évolution matérielle est la manifestation de Dieu dans la matière tandis que l’évolution spirituelle est l’élaboration de la conscience qui mène à la divinité. Nous sommes tous des Dieux vivants. Il ne tient qu’à nous de l’affirmer et d’en vivre avec une parfaite conscience afin d’en obtenir tous les bienfaits et tous les pouvoirs qui en résultent.
Un Dieu qui s’oublie devient un Homme. Un Homme qui se trouve devient un Dieu.
La frontière entre l’Homme et le Dieu est donc minime et n’est basée que sur la prise de conscience des véritables capacités, facultés, et origines de son propre être.

Jésus Christ n’a jamais prêché être un intermédiaire entre l’homme et la divinité, il a toujours voulu faire comprendre que chacun devait trouver la divinité en lui-même. Les prêtres n’ont donc pas à jouer les intermédiaires entre les hommes et la divinité. Chacun doit être capable de trouver sa propre divinité en regardant à l’intérieur de son être. Jésus a voulu par sa vie être un exemple pour atteindre ce but. Il ne faisait que montrer le chemin pour y accéder. Tout le monde peut donc être l’égal de Jésus et accomplir ses oeuvres.
Jésus dit :
« En vérité, Je vous le dis, celui qui croit en Moi fera aussi les oeuvres que Je fais, il en fera même de plus grandes » (Jean, 14, 12-13)

Il est écrit sur des tablettes que Dieu était appelé Principe Directeur, Tête, Pensée. Il avait pour symbole le caractère qui ressemble à votre lettre « M » et que l’on épelait Mo-ah. Traduit dans votre langage, il signifierait directeur ou constructeur.
Ce Principe Directeur dominait tout et contrôlait tout. Il créa un premier être appelé Expression du principe directeur. Cet être reçut une forme identique au principe, car le principe n’avait pas d’autre forme que la sienne pour s’exprimer. Ce fut le principe directeur de l’expression extérieure du principe. Il fut créé à l’image du principe, car celui-ci n’avait d’autre forme que la sienne pour modèle. La créature reçut tous les attributs du créateur et elle eut accès à tout ce que le principe possédait. Elle reçut en particulier la domination sur toutes les formes extérieures.
La créature avait donc la forme du créateur et ses attributs, avec le pouvoir de les exprimer de la même manière parfaite que le créateur, à la seule condition de se maintenir en accord direct avec le principe du créateur. Aucun des attributs de la créature n’était développé, mais le créateur avait dans sa pensée l’idéal, ou plan parfait, destiné à être exprimé par sa créature. Il la plaça dans un entourage idéal ou parfait, où elle pouvait exprimer, c’est à dire manifester extérieurement tous ses attributs.
Le créateur ne plaça donc pas sa créature sur terre avant d’avoir réalisé toutes les conditions propres à son développement parfait. Quand elles furent réalisées, l’être fut placé au milieu d’elles et appelé Seigneur Dieu. L’endroit où elle se trouvait fut appelé Moah et plus tard le Berceau ou la Mère.
{Livre, Vie des maîtres (La), Baird T. Spalding, Ed. J’Ai Lu}

Dieu est le principe sous-jacent à tout ce qui existe aujourd’hui.
Dieu est la Pensée unique qui est la cause à la fois directe et dirigeante de tout le bien qui est autour de nous. Dieu est la cause de la vie que nous voyons autour de nous. Dieu est la source de tout le véritable amour qui maintient et unit toutes les formes. Dieu est un principe impersonnel.
{Livre, Vie des maîtres (La), Baird T. Spalding, Ed. J’Ai Lu}

« L’hier m’a enfanté, voici qu’Aujourd’hui je crée les Demains… Hier j’ai franchi la porte de la mort, et voici que, aujourd’hui, j’arrive au terme de mon voyage, car la puissante déesse ouvre pour moi la porte qui garde l’entrée de la route… En vérité, j’ai parcouru sans encombre les routes de Duat… Je suis le Seigneur des Métamorphoses, car je possède en moi, virtuellement, les formes et les essences de tous les Dieux » (Le Livre des Morts des Anciens égyptiens, chapitre 229)
{Livre, Secret des Etoiles Sombres (Le), Anton Parks, Ed. Nenki}

« Depuis toujours, on nous avait appris que les hommes tenaient avant tout leur propre existence et leur propre destinée entre leurs mains et qu’ils se devaient de trouver leurs forces en eux-mêmes, en harmonie avec le Père plutôt que de s’en remettre uniquement à lui. Il nous fut toujours dit que cela demeurait l’une des conditions de la croissance de notre être profond. »
{Livre, Mémoire d’Essénien (De), Anne et Daniel Meurois Givaudan, Ed. Arista}

Le Christ signifie le pouvoir de réaliser la divinité à l’intérieur de soi même.
{Livre, Ultimes Paroles, Baird T. Spalding, Ed. Robert Laffont}

Christ signifie : Dieu principe s’écoulant à travers l’individu.

Le Christ attendu est en nous et c’est à nous d’ouvrir notre coeur.
{Livre, Alliance, Anne Givaudan, Ed. Sois}

« Quand un homme limité par sa pensée matérielle commence à voir le Christ, son corps plus éthéré irradie de la lumière. Quand cet homme extériorise le Christ, il jouit d’une vision plus subtile, plus claire, et plus étendue. Il voit son corps supérieur vibrer à un rythme plus rapide que son corps inférieur, sans perdre ce dernier en vue. Il croit posséder deux corps; Il en voit un qui lui apparait extérieur et éloigné de lui. Il le prend pour le Christ de quelqu’un d’autre, mais cette dualité apparente provient de ce qu’il ne croit pas être le Christ. Si au contraire il déclare être le Christ et accepte la chose comme un fait, les deux corps se fondent instantanément en un seul. Cet homme a extériorisé le Christ, et le Christ se présente triomphalement.
{Livre, Vie des maîtres (La), Baird T. Spalding, Ed. J’Ai Lu}

« L’idéal immortel contient forcément toujours une étincelle du feu central qui lui a donné la vie, qui l’a projeté dans l’existence. La première cellule qui devint finalement le corps de l’homme fut cette projection. Elle est l’étincelle de la vie éternelle et ne meurt jamais. Le nom de cette cellule est le Christ. Bien qu’elle se divise et se reproduise des millions de fois, elle retient l’image de l’Esprit divin projeté et implanté en elle. La pensée de l’homme ne peut la corrompre. L’homme est donc toujours divin. »
{Livre, Vie des maîtres (La), Baird T. Spalding, Ed. J’Ai Lu}

La décomposition du mot Kristos en KIR-IS-TUS apporte la définition suivante : « le fils qui réside dans les étoiles ». Il n’est pas étonnant que le symbole du christ soit un poisson et que l’emblème initial du christianisme fut également un poisson avant de se transformer en une croix. La particule KIR, dont le signe cunéiforme archaïque est en forme de poisson, évoque à la fois un poisson et un fils.
Il ne s’agit pas ici de l’avènement de Jésus dont les textes bibliques indiquent qu’il marqua le début de l’ère du poisson, mais du terme KIR-IS-TI (Christ) bien plus ancien. De nombreuses traditions évoquent des initiateurs ou héros civilisateurs amphibiens, situés entre le poisson et le reptile. On trouve les Nommo chez les Dogons du Mali, Orejona sur le lac de Titicaca en Amérique du Sud, les Abgal ou Oannès (Uanna) en Mésopotamie, …
{Livre, Secret des Etoiles Sombres (Le), Anton Parks, Ed. Nenki}

« Un jour les mondes se dissoudront, et il n’existera plus que les âmes. De l’être créé il restera le mérite, étoile incandescente qui doit brûler dans les cieux »
{Citation, Blanc de Saint-Bonnet}

La perfection ne peut être créée. Elle est là, ici et maintenant.
Tout ce que nous avons à accomplir est de devenir un canal pour la force divine.
Le Christ est en nous. Il faut le faire naître.
Saint Esprit signifie la totalité de l’esprit (Je Suis, agissant dans toutes les formes).
Dieu est la première expression.
Je Suis est la seconde.
Je Suis Dieu comprend tout pour celui qui sait le comprendre.
{Livre, Ultimes Paroles, Baird T. Spalding, Ed. Robert Laffont}

La plus grande erreur de l’homme consiste à essayer de devenir Dieu au lieu de l’être tout simplement.
{Livre, Ultimes Paroles, Baird T. Spalding, Ed. Robert Laffont}

Chaque cellule du corps est l’image parfaite de l’intelligence suprême.
{Livre, Ultimes Paroles, Baird T. Spalding, Ed. Robert Laffont}

Toute la difficulté consiste à ne pas se prendre pour Dieu mais à être Dieu. C’est la différence qu’il y a entre un gourou d’une secte et un maître initié.

Il ne faut pas s’identifier à Dieu mais fusionner avec lui.

Imaginons que les initiés naissent parfaits ! Où en serait l’exemple ?
Cela reviendrait à dire qu’ils sont inaccessibles !
Alors que tout initié naît avec les mêmes contraintes physiques que chacun mais au cours de son apprentissage, il transcende ses limites et acquière le Grand Œuvre tant recherché par les alchimistes qui n’est pas que d’ordre matériel par le biais de la transmutation des éléments mais également d’ordre spirituel par le biais de la transmutation de son humanité en divinité…

La perfection est en perpétuelle évolution. Ce n’est pas une fin.

Jésus se déclarait « Fils de l’Homme », ce qui signifiait « Fils de Dieu »

Il ne faut pas chercher la liberté mais la libération.

Les Dévas sont la plus haute évolution de l’homme (ange, fils de Dieu, …).
Il faut élever ceux qui n’ont pas échoué, à un certain degré de développement, à la septième ronde.
Les divins doivent s’élever au dessus de leur niveau dans la même période.
Certains dévas sont issus d’autres cycles que les humains.

L’intériorisation (recherche de Dieu en soi) est une joie et non une tristesse.

« Dieu n’a pas besoin de maison. Il est dans l’Homme et c’est là qu’il mettra un Esprit et un coeur nouveau. »
{Citation, Ezéchiel}

Dieu est tout, même ce qu’il n’est pas.
{Livre, Conversation avec Dieu, Tome 3, Neale Donald Walsch, Ed. Ariane}

Jésus disait « Sans le Père, je ne suis rien. »
Le Père représente l’énergie de la vie.
{Livre, Conversation avec Dieu, Tome 3, Neale Donald Walsch, Ed. Ariane}

Il n’y a qu’une âme divisée en infini et pourtant fini, constant et pourtant inconstant.
De nouvelles âmes se créent et pourtant on ne peut pas créer de nouvelles âmes.

Dieu est une seule entité. Mais pour se connaître, il s’est divisé et a créé la relativité.
La matérialité est le seul moyen de connaître de façon expérentielle ce que tu connais de façon conceptuelle.
{Livre, Conversation avec Dieu, Tome 1, Neale Donald Walsch, Ed. Ariane}

L’âme indique son désir.
Le mental choisit.
Le corps agit.
Lorsque les trois sont réunis, Dieu se fait chair.
{Livre, Conversation avec Dieu, Tome 1, Neale Donald Walsch, Ed. Ariane}

« Si le grand est sans fin, alors rien n’est plus grand. Cela veut dire que Dieu n’existe pas.
Ou peut être que tout cela est Dieu et qu’il n’y a rien d’autre. »
{Livre, Conversation avec Dieu, Tome 1, Neale Donald Walsch, Ed. Ariane}

Au lieu de dire : « Père, pourquoi m’as tu abandonné ? » il faudrait dire « Père, pourquoi t’ai je abandonné ? »
{Livre, Conversation avec Dieu, Tome 2, Neale Donald Walsch, Ed. Ariane}

« Avant tout, cherchez le royaume de Dieu, le reste vous sera donné par surcroît. »
{Livre, Changement universel (Le), Jean Stiegler, Ed. du Rocher}

« Je Suis » était le nom de Dieu pour Moïse.
Aum : pour les hindous et les aryens.
Tao : pour les chinois.
{Livre, 13 leçons sur la vie des Maîtres, Baird T. Spalding, Ed. Robert Laffont}

« Sache que Je Suis Dieu » signifie « Nous sommes Dieu ».
{Livre, Messages de notre famille, Kryeon, Ed. Ariane}

L’homme est semblable à Dieu, pas égal.
{Livre, Récit d’un voyageur de l’astral, Anne Givaudan, Ed. Le Perséa}

Tout Ce Qui Est n’est jamais fini. Il est en perpétuel devenir…
Le Tout est plus que la somme des parties.
{Livre, Enseignement de Seth (L’), Jane Roberts, Ed. J’Ai Lu}

« Toutes les âmes furent créées au commencement. Et depuis, elles cherchent leur chemin pour retourner là d’où elles viennent… »
{Livre, Univers d’Edgar Cayce (L’), Dorothée Koechlin de Bizemont, Ed. J’Ai Lu}

Les maîtres tibétains, … ont la faculté de parler par transmission de pensée.
Ils vivent depuis plus de 500 ans, se nourrissent, se vêtent par l’Universel. Leur Dieu en eux s’exprime.
Ils peuvent quitter leurs corps et aller où ils veulent se réintégrer.
{Livre, Vie des maîtres (La), Baird T. Spalding, Ed. J’Ai Lu}

Où est Dieu ?
Il est en ton frère, ta soeur, ta mère, ton meilleur ami, ton plus grand ennemi aussi, et chaque jour il t’enseigne.
Le simple fait que tu sois en relation avec une personne montre qu’elle a des choses à t’enseigner même si la nature de ces choses peut te paraître horrible et mauvaise.
Personne ne trouvera la Vérité (avec un grand V) dans un livre, ni en écoutant une cassette, ni en assistant à des conférences, ni en devenant le disciple de grands maîtres…
Chacun ne trouvera la Vérité qu’au fond de lui-même.

Qu’est ce que Dieu sinon ce qui en toi dit « JE SUIS » ?!

Il ne faut pas se prendre pour un Dieu !
Il faut être Dieu !

La vie n’est pas une chose ou une autre.
Elle est une chose et une autre.
C’est la totalité des choses à la fois.
Pourquoi dieu est il une chose et son contraire ?
Parce que si ce n’était pas le cas, Dieu ne serait pas Tout…

« Ta pensée la Plus élevée, ta Parole la Plus Claire, ton Sentiment le Plus Magnifique viennent toujours de Moi. Tout le reste provient d’une autre source. »
La pensée la Plus Elevée est toujours la joie
Les Paroles les Plus Claires contiennent la Vérité.
Le Sentiment le Plus Magnifique est l’Amour
Dieu ne révèle pas la Divinité à la Divinité à partir de, où à travers, une observation extérieure, mais par l’expérience intérieure.
{Livre, Conversation avec Dieu, Tome 1, Neale Donald Walsch, Ed. Ariane}

Comment savoir que je serai dans le royaume de Dieu ?
Quand tu y seras, tu le sauras !

Conversation:
- Croyez vous en Dieu ?
- Un jour, on a posé cette question à un yogi et il a répondu
« Oui, je crois en moi ! »
- La seule difficulté est de ne pas SE PRENDRE pour Dieu mais il faut ETRE Dieu !

« Dieu a tiré UN de ZERO, comme Il a tiré la Terre du Néant »
(devise gravée au fronton de l’école de Crotone créée par Pythagore)
« Je suis tout ce qui a été, qui est, et qui sera »
(maxime gravée au dessus du portail d’entrée de la salle initiatique du Temple de Saïs)
{Livre, Grand Cataclysme (Le), Albert Slosman, Ed. Robert Laffont}

Les Grands Mystères ont été créés en Egypte de 2700 à 2600 avant JC.
Odin était un initié de Zoroastre et le créateur de la tradition teutonique vulgarisée par Wagner.
« La Kabbale est la science de l’Ame et de Dieu dans toutes leur correspondance. Elle enseigne et elle prouve que TOUT EST DANS UN et que UN EST DANS TOUT…
« Dans toutes les écoles rattachées de plus ou moins loin à la tradition orientale et, par suite, non chrétienne, de même que dans beaucoup de centres Pythagoriciens, on dit aux néophites ceci :
« Tout homme possède en lui une étincelle divine venue du Logos ou Verbe divin. Il suffit de développer cette étincelle pour devenir Christ. Jésus a fait ainsi et il est un homme évolué à son maximum. Voilà tout. »
C’est d’après cette tradition que Jésus aurait été chercher un centre capable de lui développer son étincelle divine.
A notre avis, et d’après tous les renseignements des véritables Rose-Croix et des fraternités occidentales, c’est une erreur. Pour les Hermétistes illuminés comme pour Jacob Boem, Swedenborg et Claude de Saint Martin, Jésus est le principe verbe involué, c’est à dire venu en chair et non pas une chair humaine divinisée. »
{Livre, Traité élémentaire de sciences occultes, Papus, Ed. Dangles}

Et si les deux points de vue cités ci-dessus et paraissant contradictoires étaient complémentaires ? Jésus était peut être un être ayant divinisé son être à son maximum afin de permettre à Christ (une entité différente de Jésus) de venir en chair se manifester…

Sri Aurobindo : « De quoi peut souffrir celui qui sait que chaque chose imparfaite est un constituant indispensable à « Dieu », et qu’elle ne parait imparfaite que parce qu’elle est un morceau de tout ? »

« Vous savez que la vraie vérité n’est ni d’essayer d’évoluer, ni d’essayer d’aimer toujours plus; elle est seulement d’être ce que nous sommes, là où nous sommes, au moment où nous sommes. C’est tout. Si j’agis ainsi, si je vis profondément et si j’accepte ma vie à l’instant présent, alors je suis infini, alors je suis « Dieu », alors je suis celui qui n’évolue pas parce qu’il est absolu. »
{Livre, Origine du monde (L’), Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

C’est Dieu en moi, le Dieu omnipotent s’exprimant par moi qui fait toutes les grandes actions. « Par moi-même, par mon Moi mortel, je ne peux rien faire. Il faut que je me débarasse entièrement de l’extérieur pour laisser parler et agir le moi réel, le « JE SUIS ». En laissant s’épanouir le grand amour de Dieu, je peux faire ce que vous avez vu. En le laissant se répandre à travers soi sur toutes les créatures, nulle ne vous craint, et aucun mal ne peut vous advenir. »
{Livre, Vie des maîtres (La), Baird T. Spalding, Ed. J’Ai Lu}

Si c’est dur d’être Dieu, pourquoi ne pas se laisser vivoter s’il n’y a rien de bien, ni mal ?
Parce qu’il n’y a rien d’autre à faire…
{Livre, Conversation avec Dieu, Tome 1, Neale Donald Walsch, Ed. Ariane} 

   

Publié dans:Qui est DIEU ? |on 16 avril, 2008 |Pas de commentaires »

De Heilige Koran ... makkel... |
L'IsLaM pOuR tOuS |
islam01 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | edmond-catho-hebdo
| edmond-catho-hebdo
| lhebdocatho