Archive pour la catégorie 'L’orientation d’une église'

L’orientation d’une église

untitled.bmp


Beaucoup d’églises presque toutes les églises sont tournées vers l’Orient. Elles sont orientées. Cette caractéristique est souvent évoquée pendant nos visites. Quelles sont les raisons et la signification de cette orientation vers l’orient ?

Dans son sens large le verbe « orienter » a reçu sa signification de l’habitude de diriger un édifice ou des édifices vers une direction importante au point de vue cosmique ou religieux Le but principal de cette orientation est de placer l’édifice dans l’ordre cosmique et de visualiser son emplacement à l’intérieur de cet ordre. Le plus souvent l’édifice est dirigé vers le Levant, où le soleil se lève, ce qui explique donc le verbe orienter. Cette habitude existait déjà en Chine et aussi chez les Grecs et les Romains. De même, le porche du Temple de Salomon (Ezéchiel XLIII, 1) était?il aussi dirigé vers l’orient. On connaît beaucoup de civilisations où les tombeaux furent orientés.

En relation avec l’orientation des édifices, l’habitude de se tourner vers l’orient pour la prière notamment lors de la prière matinale se retrouve. A l’époque paléochrétienne, la prière matinale était dite, tourné vers I’orient Selon les témoignages d’Eusèbe, d’Alexandrie et de saint Augustin, les chrétiens se dirigeaient vers l’est pour leur prière.

Dans la doctrine chrétienne, le principe de l’orientation est fondé sur la lumière (donc sur le soleil) comme symbole du Christ. Le Christ est la lumière du monde:  » Je suis la lumière du monde, qui me suit ne marchera pas les ténèbres [...]  » (Jean VIII, 12). On le qualifie aussi de Sol lustitiae, Soleil de justice (Malachie II, 20) ou de Sol salutis, soleil du salut.

La lumière marque le début de la création: « Dieu sépara la lumière et les ténèbres » (Genèse I, 4) Le Christ lui-même est la lumière, venu pour éclairer tout homme, comme on peut le lire dans le prologue de l’évangile de saint Jean (I, 9). Selon la Genèse II, 8, le paradis terrestre se trouve à l’est et selon les légendes antiques, l’Hadès, le royaume des morts, se trouve à l’ouest. Le Moyen Age a d’ailleurs relié le mot occident avec le verbe latin occidere qui signifie  »tuer ». Aussi, le retour du Christ sur terre, à la fin du temps, est situé dans l’orient: « Comme l’éclair, en effet, part du levant et brille jusqu’au couchant ainsi sera t il à l’avènement du fils de l’homme (Matthieu XMV, 27; voir aussi Luc I, 78).

Depuis l’époque paléochrétienne, les églises se trouvent sur l’axe est?ouest. En Grèce, en Asie mineure et en Afrique du Nord, avec peu d’exceptions, les églises furent orientées, avec leur abside tournée vers l’orient, à partir du V° siècle. En Occident, il y avait aussi un bon nombre d’églises dont l’entrée était orientée, parmi lesquelles trois des quatre basiliques majeures (Saint-Sauveur [=Saint-Jean-du-Latran], Saint-Pierre et Sainte-Marie Majeure à Rome). Au cours du Haut Moyen Age, l’orientation du chevet des églises gagna de plus en plus de terrain et au XI° et XII° siècles, ce principe était devenu une règle quasi générale. Des circonstances particulières, comme par exemple la situation du terrain, ont provoqué quelquefois des exceptions.

Le symbolisme relatif à la lumière retrouve aussi son expression dans l’élévation des églises: souvent la partie orientale est la partie la plus illuminée de l’édifice. Dans certaines églises, la fenêtre axiale du côté oriental est plus grande que les fenêtres voisines. Cela est le cas à Sainte-Foy de Conques ou à la cathédrale d’Angoulême. A Conques, l’abside principale est la seule partie avec un éclairage direct par des fenêtres hautes. Dans certains livres, on lit que l’orientation retrouve son sens à cause de la situation de Jérusalem

Publié dans:L'orientation d'une église |on 25 juillet, 2008 |2 Commentaires »

De Heilige Koran ... makkel... |
L'IsLaM pOuR tOuS |
islam01 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | edmond-catho-hebdo
| edmond-catho-hebdo
| lhebdocatho