Archive pour la catégorie 'Marie Madeleine'

Marie Madeleine

marie madeleine

Marie Madeleine (Myriam de Magdala, Marie de Béthanie, Myriam de Béthanie) 

Myriam est l’ancien nom de Marie.Myriam de Magdala (ou Migdel : le village où elle résidait) est la fille de Joseph d’Arimathie, surnommée  » fille de la joie  » car c’était le nom donné par les anciens de leur race à celles chargées d’insuffler le feu subtil des plantes jusque dans la matière épaisse du monde. Elle préparait depuis toujours des huiles et des baumes selon les coutumes ancestrales.  » Fille de joie  » est aussi le nom donné à celles qui, par des rituels secrets, consacraient leur vie à l’énergie de Lune-Soleil. Le rite leur apprenait à ouvrir leur coeur et recevoir sans cesse la présence de l’Eternel.
Après la mort de Jésus, Myriam de Magdala s’installa dans des rochers et repréparait ses huiles.
{Livre, Mémoire d’Essénien, Tome 2 (De), Anne et Daniel Meurois Givaudan, Ed. Arista}
Marie Madeleine avait les cheveux presque roux, et les yeux bleus. Elle était à la fois grecque et juive.
{Livre, Univers d’Edgar Cayce (L’), Dorothée Koechlin de Bizemont, Ed. J’Ai Lu}
Marie Magdeleine était la femme de Jésus. Ils avaient des enfants.
Marie Madeleine était fortunée. Aucun évangile ne la décrit en prostituée. Le terme « étaient sortis sept démons » noté dans les évangiles signifiait qu’elle était possédée et Jésus l’exorcisa.
Elle oignait du parfum les pieds de Jésus (du parfum coûteux).
Le nom Marie de Béthanie, soeur de Marthe et de Lazare (fortunés) est l’autre nom donné à Marie de Magdala
{Livre, Enigme sacrée (L’), Michael Baigent, Richard Leigh, Henry Lincoln}

Marie Madeleine était surnommée la Magdaléenne
Elle n’était pas envahie par sept démons. Le mot dérive de médium.
{Livre, Jésus ou le mortel secret des Templiers, Robert Ambelain}

« Il est intéressant de noter que le roi de France Louis XI, qui règna de 1461 à 1483, insistait sur le fait que la lignée royale française descendait de Marie Madeleine. »

Dans la petite ville cotière des Saintes-Maries-de-la-Mer en Camargue, une fête glorifiant l’arrivée en France de l’enfant de Jésus le Nazaréen et de Marie Madeleine est célébrée chaque année du 23 au 25 mai.

Dans la crypte de l’église fortifiée des Saintes-Marie-de-la-Mer, on voit une étrange « madonne noire ». Il s’agirait d’une sainte peu connue, Sarah l’Egyptienne, également appelée Sara Kali, la reine noire, vénérée par tous les gitans d’Europe.

A bord du bateau, il y avait Marie Madeleine, sa soeur Marthe et son frère Lazare accompagnée par une enfant « égyptienne ». Cette fille pourrait être la propre fille de Jésus
{Livre, Rex Deus, Marilyn Hopkins, Graham Simmans,Tim Wallace Murphy, Ed. du Rocher}

Publié dans:Marie Madeleine |on 28 mars, 2008 |Pas de commentaires »

De Heilige Koran ... makkel... |
L'IsLaM pOuR tOuS |
islam01 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | edmond-catho-hebdo
| edmond-catho-hebdo
| lhebdocatho